Banjo 5 string

Musique Country Open G Banjo 5 cordes








  • Accords 1
  • Accords 2
  • Positions
  • Les Gammes
  • Videos
  • Sol majeur
  • Positions A
  • Accords
  • Tab(s)
  • Arpèges

Accords pour le banjo Américain 1 gDGBD

>

Accords pour le banjo Américain 2 gDGBD

Accords pour le banjo Américain 3 gDGBD

La position de G

chord forms

La position de C

chord forms

La position de F

chord forms

La position de (A mineur)

chord forms

La position de ( E mineur)

chord forms

La position de (D mineur)

chord forms

Position suspendue

chord forms

Position augmentée

chord forms


Les notes

L'appellation des sept notes qui composent toutes les gammes, de la plus grave à la plus aiguë (les gammes se répétant à volonté) : DO - RE - MI - FA - SOL - LA - SI Dans les pays anglo-saxons, et de plus en plus dans les autres pays occidentaux, le nom des notes est remplacé par les lettres : C - D - E - F - G - A - B Ces correspondances, elles vous serviront pour le déchiffrage de partitions anglaises ou américaines en particulier.

Les registres, les notes se répètent. Ainsi, la note qui suit (Sol) est (La), la distance, ou « intervalle », entre deux notes de même nom s'appelle une octave. Deux notes, à une octave d'intervalle, possèdent le même son mais à une hauteur différente - l'une se situe dans un registre plus haut (ou plus aigu) que l'autre. Cela n'est pas le fruit d'une invention mais le résultat des différences existant entre les fréquences des notes. Explication théorique, sur le clavier, ainsi, on constate que les sept notes se situent sur les touches blanches. En commençant par le (DO), et en montant les huit touches blanches qui forment l'octave, nous sommes en présence de la gamme diatonique de Do majeur.

I Tonique (fondamental)
II Sous-médiante ou Sus-tonique
III médiante
IV Sous-dominante
V Dominant
VI Sous-dominante ou Relatif mineur
VII Septième ou Sensible
I Tonique (octave au-dessus)

Cependant, dans cet intervalle d'une octave, des touches noires apparaissent. Ce sont les notes « accidentelles », qui prendront l'appellation de leurs notes naturelles voisines. Ainsi, la touche noire entre le (DO) et le (RE) devient DO# (on dit « D0 dièse ») ou RE (on dit « RE bémol »). Toute note dotée de deux appellations est, qualifiée d'enharmonique ; son nom est fonction du contexte musical. En l'absence d'armure, on utilise le dièse quand on monte vers cette note, et le bémol dans le cas contraire. On appelle demi-ton l'intervalle entre une touche blanche et une touche noire. Deux demi-tons égalent un ton. Entre (SI) et (DO) et entre (MI) et (FA), il n'y a pas de touche noire (intervalle d'un demi-ton entre ces notes) En partant de (DO), et en considérant l'intervalle jusqu'à (D0#) comme le premier demi-ton, on trouve un total de douze demi-tons égaux dans une octave. Les notes naturelles ajoutées aux notes accidentelles forment la gamme chromatique, base de la musique occidentale.

     Do   Re   Mi   Fa   Sol   La   Si   =   C   D   E   F   G   A   B   =   Sa   Re   Ga   Ma   Pa   Dha   Ni

 

La notation

Les notes se placent sur cinq lignes parallèles et horizontales qu'on appelle « la portée ». Une clef, au début de la portée, détermine la valeur de chaque ligne. Il existe trois clefs : la clé de (SOL), la clé de (FA) et plus rare, la clé de (D0) (ou Ut).

Dièse et bémol

Un dièse élève la note d'un demi-ton, un bémol abaisse la note d'un demi-ton. Un double dièse ou un double bémol élèvent ou abaissent la note d'un ton mais ne sont utilisés qu'en certaines circonstances. En temps normal, ces doubles signes sont remplacés par la note supérieure : (S0L) pour un (LA) double bémol, ou (SI) pour un (LA) double dièse.

La Gamme Majeure

Une gamme se compose d'une série consécutive de notes qui forment une progression entre une note et son octave. La gamme peut monter d'une octave, ou descendre d'une octave, le mot octave provient du latin « octavius », huitième, rappelant que l'octave est composée de huit notes. Toute gamme se distingue des autres par la composition des intervalles qui forment l’octave. En musique occidentale, la gamme diatonique majeur reste de loin la plus répandue, ainsi que les trois gammes mineures relatives. Là caractéristique de chaque gamme est déterminée par le nombre de ses intervalles, leur ordre et leur « taille », c'est-à-dire par le fait qu'un intervalle est composé soit d'un ton soit d'un demi-ton.

Une gamme majeure se compose de huit notes et de sept intervalles pour former une octave. Dans la gamme majeure, les intervalles sont formés de : 1 ton (de la 1e 2e note) 1 ton (de la 2e à la 3e note), 1/2 ton (de la 3e à la 4e note), 1 ton (de la 4e à la 5e note), 1 ton (de la 5e à la 6e note), 1 ton (de la 6e à la 7e note), 1/2 ton (de la 7e à la 8e note).

La gamme majeure se reconnaît donc aux demi-tons placés entre les 3 e et 4e notes, et entre les 7 e et 8 e notes. Cette gamme est qualifiée de « majeure » en raison de l'intervalle de deux tons entre les (1ème et 3ème) notes : c'est l'intervalle de tierce majeure. La gamme majeure, dérivée du mode ionien, fut utilisée pendant des siècles avant d'être reconnue par les compositeurs « sérieux » a l'époque médiévale. l'Eglise condamna formellement ce mode qu'elle qualifiait de « mode lascif » les premières traces de ce mode se retrouvent dans les chants et danses folkloriques et populaires. Cependant, depuis le XVIème siècle environ, où les règles de l'harmonie furent établies, la gamme majeure est devenue, peu à peu, la base de toute la musique contemporaine.

Comprendre les gammes majeures

La musique occidentale divise l'octave en douze intervalles d'un demi-ton sur le clavier, ils sont représentés par les douze touches (sept blanches et cinq noires) d'une octave. Sur le manche de la guitare, cela devient encore plus simple, l'octave se divise en douze cases, une par note. Ainsi, un demi-ton égale une case et un ton égale deux cases.

Toutes les gammes majeures comprennent un intervalle d'un demi-ton entre les 3e et 4e notes, et entre les 7e et 8e notes, schéma que nous retrouvons aisément sur une corde : deux cases, deux cases, une case, deux cases, deux cases, deux cases, une case. Dans la gamme de (D0) aucune dièse ni aucun bémol n'apparaissent. En fait, sur le clavier, la gamme diatonique de (D0) majeur n'utilise que les touches blanches. La gamme de Sol majeur comprend, cependant, un dièse, et la gamme de Fa majeur possède un bémol. Exemple, la gamme de (D0#) majeur compte (5 dièses). La présence de ces notes diésées et bémolisées se révèle indispensable pour que le schéma de la gamme majeure se retrouve quelle que soit la première note de la gamme considérée.

La gamme de D0 majeur

Apprendre à identifier les intervalles, il faut jouer la gamme majeure sur une corde. un commençant par le (DO) sur la 1e casé de la 2e corde, comme indiqué ci-dessous, il faut ce rappeler qu'une case correspond à un demi-ton.

Les Gammes Mineures

Il existe trois gammes mineures : la gamme mineure relative ou naturelle, la gamme mineure harmonique et la gamme mineure mélodique. Chacune possède sa propre suite d'intervalles, mais toutes gardent un élément en commun qui les différencie des gammes majeures, l'intervalle entre les (1ème et 3ème) notes se compose toujours d'un ton et demi (un ton + demi-ton), il s'agit d’une tierce mineure, que l'on compare à l'intervalle de tierce majeure (deux tons), caractéristique de la gamme majeure. Les gammes mineures changent d'appellation en fonction de l'intervalle existant entre les( 6ème, 7ème et 8ème notes).

La gamme mineure harmonique

Les principes d'harmonie appliqués à la construction des accords donnent une gamme mineure harmonique. un accord peut se construire sur chaque note de la gamme, et les deux plus importants sont les accords de tonique ( I ) et de dominante ( V ). Un des trois notes qui composent l'accord de dominante, la 7ème note de la gamme, se situe, dans la gamme majeure, un demi-ton sous la tonique. Mais en gamme mineure, la 7ème note se place un ton sous la tonique, de ce fait, les accords de dominante construits sur les 5e notes des gammes majeure et mineure diffèrent. Pour résoudre ce problème, la 7e note de la gamme mineure naturelle est haussée (ou diésée) d'un demi-ton. Nous sommes alors en présence d'une gamme mineure harmonique.

La gamme mineure mélodique

En passant de la gamme mineure naturelle à la gamme mineure harmonique, ont réduit l'intervalle entre les 7e et 8e notes, augmentant ainsi l'intervalle entre les 6ème et 7ème notes ( trois demi-tons, donc une tierce mineure ). Cet écart devenant trop important, ont augmenter la 6e note de la gamme d'un demi-ton. En La mineur, le Fa passe en Fa#, ce qui réduit l'intervalle entre les 6ème et 7ème notes à un ton. ont obtient ainsi une gamme très mélodique à l'oreille, d'où son appellation. cette gamme s'utilise essentiellement lors d'une montée de note. Dans une mélodie descendante, l'intervalle d'un demi-ton entre les 7ème et 8ème notes ne choque pas, et l'usage de la gamme mineure naturelle s'impose.

 

Les gammes & modes du Blues

Gamme chromatique 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Mineur Pentatonique X     X   X   X     X   X
Bleus X     X   X X X     X   X
Majeur Pentatonique X   X   X     X   X     X
Misolydien X   X   X X   X   X X   X
Gamme Majeur & (Ionien) X   X   X X   X   X   X X
Mineur X   X X   X   X X   X   X
Gamme harmonique X   X X   X   X X     X X
Gamme mélodique X   X X   X   X   X   X X

 

Mode Dorien mineur (jazz) X   X X   X   X   X X   X
Mode Phrygien mineur X X   X   X   X X   X   X
Mode Lydien X   X   X   X X   X   X X
Mode Myxolydien (blues/jazz) X   X   X X   X   X X   X
Mode Aeolien (mineur naturel) X   X X   X   X X   X   X
Mode Locrien (indien/japon) X X   X   X X   X   X   X
Gamme énigmatique X X     X   X   X   X X X
Gamme napolitaine X X   X   X   X X     X X
Gamme hongroise X   X X     X X X     X X
Un mode devient mineur ou majeuren fonction de intervelle existant entre la 1re et l 3e note. Les modes Lydien et Mixolydien son majeurs, les modes Dorien et Phrygien son mineurs. Le Locrien occupe une place particulière car son accord de tonique est diminue.

Les gammes de Sol

Pour jouer la gamme de Sol majeur, il faut commencer par un Sol. avec le schéma d'intervalles : 1 ton, 1 ton, 1/2 ton, 1 ton, etc. L'intervalle d'un ton (deux cases) entre les (6ème et 7ème) notes de la gamme vous amène au Fa#. La note Fa ne fait pas partie de la gamme de Sol majeur.

Doigté de la gamme Mineur SOL
  
Doigté de la gamme gamme Majeur SOL


Doigté de la gamme pentatonique majeur SOL
  
Doigté de la gamme pentatonique mineur SOL


Doigté de la gamme mélodique mineur SOL
  
Doigté de la gamme harmonique mineur SOL


La position de « A »

Ceci suit la gamme chromatique le long du manche.
La digitation ici pourrait être rusé au début. Un principe de base avec des modèles de gamme comme c'est d'assigner chaque doigt à une frette.
En d'autres termes, l'index est à la première frette, le doigt moyen à la deuxième frette, le doigt d'anneau au tiers et l'auriculaire fonctionne les quatrièmes et cinquièmes frettes. Cela laisse travailler les modèles assez complexes sans obtenir les doigts embrouillés.
Travailler lentement à travers tout le manche jusqu'à ce que vous devienne confortable avec le modèle.



La position de FA
La position de SOL
La position de LA
La position de RE
6
La position de MI
La position de SOL

Chacun de ces modèles de gamme peut être converti en gammes mineures.
Se rappeler que la seule différence entre une gamme majeur et mineure est l'ordre de d'étapes entières et demi dictées par le mode.



Gammes majeurs et mineures d'une position
La position de LA & LAm.
La position de FA & FAm.
f

Les gammes majeurs et mineures RE - REm.

D
Modèles de corde. Puisque des gammes et les cordes sont attachées à la gamme chromatique nos formes de corde tombent dans les modèles qui suivent la progression de ( I - IV - V ).



Exemple 1

1    1    1

Dans cet exemple nous avons trois combinaisons des cordes avec trois cordes dans chaque groupe.

Clef FA

Le F - Bb - C est la progression de ( I- IV - V) dans la clef du FA.

Clef SOL

G - C - D est la progression de (I - IV - V ) dans la clef du SOL.

Clef MI

A - D - E est la progression de ( I - IV - V ) dans la clef de MI.

Regarder maintenant les trois groupes. Ont fait suivi une corde de position de (FA) de deux cordes de position de (LA) dans un modèle. N'importe quelle corde de position de (FA) n'importe où sur le manche va avoir (IV et V ) des cordes de position de « LA » juste au-dessous d'elle. C'est la position de (FA).



Exemple 2 La position de (RE)

2     2     2

Les cordes de position de RE suivent un modèle semblable aux cordes de position de FA illustrées dans l'exemple 1.



Exemple 3

3     3     3

La position LA fonctionne sous le même principal que les deux autres positions.
Expérimenter avec les diverses positions de corde et voir ce qui se produit quand on commence à ajouter les cordes mineures dans le mélange.
Une fois que ont commence à obtenir un sentir pour ces modèles, ont peut les mélanger ensemble car on gagne la maîtrise du manche .



La gamme de blues

La gamme de bleus est une variation de la gamme principale.
    
Pentatonique Blues : SOL SIb DO DO# RE FA SOL, (note blues= DO#)
La plupart des vieux joueurs de Guitare disent qu'il et bon d'employer la gamme de blues comme directive, mais pas comme gamme séparée.
Les bleus standard mesurent des baisses le deuxième et le sixième note de la gamme principale et réarrange la gamme pour adapter un modèle de : 1 - b3 - 4 - #4 - 5 - b7 - 8.
Les gammes Pentatonique sont comme des bleus que les gammes dans ces personnes aiment draguer vers le haut le sujet dans la conversation. Dans le cadre de jouer le banjo elles peuvent être utiles pour travailler vers le haut d'un modèle plus profilé de gamme.
Pour jouer une gamme pentatonique majeur ont choisi les positions : 2ème, 3ème, 5ème, 6ème, et 8ème notes de n'importe quelle gamme principale.

Pentatonique Mineur : SOL SIb DO RE FA SOL.



Bluegrass & blues

Tandis que le banjo de bluegrass est normalement joué avec le trois-doigt sélectionnant le raclement peut être facilement adapté à un modèle de bluegrass. Le seul tour est de garder le sentiment d'une vapeur des huitièmes notes roulant par l'air.

Exemple 1


Pour concevoir vraiment à ce travail passez une heure en écoutant et bloquant avec des musiciens de bluegrass.

Le blues exemple 2

Le Blues & progression de corde de Boogie

Les bleus typiques des accords la progression, parfois appelée la « progression de Boogie », L’implique de jouer un modèle des cordes de la gamme, Sixième et Septième attachées ainsi qu'un revirement.
La première étape est de pianoter chacune des cordes dans le diagrammes ci-dessous.
Le (G = SOL), (G6), un (G7) et (G6) différent.
g 6-7-6
la progression de (G = SOL) et au (C = DO).
c 6-7-6
Et on relève au (D = RE).
D 6-7-6



Revirements

triplet
Un revirement : Il tourne une progression de corde autour et nous mène de nouveau à la première ligne du prochain vers ou chœur.
Pour jouer des revirements il faut utiliser des triplets. Un triplet est où quand on joue trois notes en l'espace de deux.

Exemple un

ex 1
Dans ce revirement nous avançons vers le haut de la quatrième corde et puis en glissant vers le bas de la corde de D à la septième frette.
Après la mesure de RE ont sélectionne juste le support au début sur le SOL. On peut jouer ceci dehors avec le pouce, votre ongle moyen ou le jouer comme modèle de pouce de baisse.
Le compte est 1& 2& 3& 4, 1& 2 3 4.

Exemple 2

ex2
Ceci fonctionne le long des mêmes lignes que l'exemple 1, mais maintenant ont passe vers le haut de la troisième corde. Le compte est 1& 2& 3& 4, 1& 2 3 4.

Exemple 3

ex 3
Dans cette exemple on peut jouer les cordes diminuées en bas de la plate-forme.
La progression de (B) a diminué, (Bb) diminué et (A) diminué nous porte vers le bas à la corde de G. C'est un modèle qui fonctionne n'importe où sur le manche et il tourne vers le haut dans toutes sortes sur la musique du blues.


Les accords

Un accord est toujours formé d'au moins trois notes distinctes et il est possible d'en faire des variations presque infinies. Il ne faut pas se laisser impressionner par les accords avec des noms compliqués, ceux-ci ne sont pas forcément difficiles à jouer. Les accords ont toujours la même structure. Peu importe l'instrument avec lequel on joue, ils se feront toujours de la même façon.

Structure de base

L'accord de base a toujours la structure suivante : « tonique + tierce + quinte » Le nom d'un accord est déterminé par la tonique.


Accord mineur/majeur

Un accord est soit mineur ou majeur, selon la tierce qui le compose. En effet, celle-ci peut être d'un type ou de l'autre. Elle peut être mineure ou majeure. Si on fait un accord avec la tierce mineure, notre accord sera appelé mineur. Inversement, si un accord est fait avec la tierce majeure, celui-ci sera majeur.
(Lorsque le type de la tierce n'est pas précisé, elle est toujours majeure).

Accords
Accord tonique tierce majeure quinte
DO Do Mi Sol


Accord tonique tierce mineure quinte
DOm. Do MI Sol




Accord septième

Tout comme la tierce, la septième peut être soit « mineure » ou « majeure ». Par contre, si ce n'est pas précisé, la septième est toujours mineure.
Un accord septième est composé de l'accord de base auquel on ajoute la septième mineure :
« tonique + tierce majeure + quinte + septième mineure »

Inversement, si l'accord est en septième majeure : « tonique + tierce majeure + quinte + septième majeure »

On comprendra donc qu'un accord « mineur 7 maj. » sera un accord mineur auquel on ajoute la septième majeure.



Accords
Accord tonique tierce majeure quinte septième mineure
SOL7 SOL SI RE FA


Accord tonique tierce mineure quinte septième mineure
SOLm. 7 SOL SI RE FA


Accord tonique tierce majeure quinte septième majeure
SOL maj. 7 SOL SI RE FA#


Accord tonique tierce majeure quinte septième majeure
SOLm 7 Maj. SOL SI RE FA#




Accord augmenté/diminué
  • Ces variantes d'accords sont déterminées par la quinte.
  • Si un accord contient une quinte augmentée, l'accord sera appelé augmenté. - S'il contient une quinte diminuée, il sera appelé diminué.
  • Autrement, les accords contiennent toujours la quinte ordinaire.


  • Accord ordinaire : tonique + tierce majeure + quinte
  • Accord augmenté : tonique + tierce majeure + quinte augmenté
  • Accord diminué : tonique + tierce majeure + quinte diminué

Évidemment, les accords augmentés ou diminués peuvent aussi être mineurs, majeurs, septièmes mineures, mineurs septièmes majeures, etc.

Les autres accords

Certains accords sont suivis d'un chiffre. Le chiffre indique alors qu'il faut ajouter la note correspondante à l'accord.

2 = seconde,    4 = quarte,    5 = quinte,    6 = sixte,   etc.

Mi 4 : tonique + tierce majeure + quarte + quinte
Do m6 : tonique + tierce mineure + quinte + sixte
Si 7-5 b : tonique + tierce majeure + quinte bémol + septième mineure

Certains accords peuvent contenir un trop grand nombre de note pour qu'il soit possible de les jouer sur certains instruments.
Il faut parfois sacrifier une note pour être en mesure de jouer l'accord.



Accords du banjo 5 cordes (gDGBD)
Harmonicas Quelle Tonalité choisir ?

Pour choisir un harmonica en Do, soit C en appellation anglo-saxonne :
Les méthodes sont quasiment toutes basées sur cette tonalité. Cela vous permettra de jouer une grande parti de morceaux traditionnels, folk ou blues (en utilisant la 2ème position). Ensuite, une fois plus avancé, vous pourrez acheter aussi un harmonica dans d'autres tonalités, en particulier D F G A E
Si vous jouez en 1ère position la tonalité de l'harmonica correspond à celle du morceau.
Si vous jouez en 2ème position (cross harp) la tonalité à choisir est la suivante :

Si le blues est en SOL, on a donc :

I = SOL, IV = DO et V = RE, soit les notes suivantes:
harmonica pour jouer un blues en tonalite :
harmonica   I   IV  V
Fa  Do  Fa  Sol
Fa#  Do#  Fa#  Sol#
Sol    Sol  La
Sol#  Mib  Lab  Sib
La  Mi  La  Si
Sib  Fa  Sib  Do
harmonica   I   IV   V
Si  Fa#  Si  Do#
Do  Sol  Do 
Do#  Lab  Reb  Mib
Re  La    Mi
Re#  Sib  Mib  Fa
Mi  Si  Mi  Fa#


 

Country Duelling Banjo

 



Les Arpèges du banjo 5 cordes

Accorder du banjo : (5) Sol aigu, (4) Ré, (3) Sol, (2) Si, (1) Ré
La main droite est essentielle au banjo 5-cordes, c'est elle qui assurera cet arpège continu si difficile à maîtriser, non pas tant dans sa vitesse que dans sa cohésion rythmique. On juge un bon banjoïste à sa façon d'assurer un coulé de notes régulier sur un tempo medium, voire lent, et une parfaite assise de la main droite est nécessaire à ce jeu et cette mise en place.

 


p  i    p  m    p  i    p  m
Le pouce(p), l'index(i), le majeur(m)

 

Arpège Alterné
Arpège Ascendant

 

Arpège Ascendant 2
Arpège Ascendant 3

 

Externe d'autres arpèges et les vidéos : Arpèges exécutés à différents temps (lent, modéré, rapide)
www.e-banjo.com

Generator Open G Banjo 5 strings

Gammes Banjo 5 string Country








  
  
  
         Tonic :    Blue : Blue
  
Accords
Banjo G-Tuning

  
   

    Banjo Mode Open :
Re
Si
Sol
Re
Re#
Do
Sol#
Re#
Mi
DO#
La
Mi
Fa
Re
Sib
Fa
Fa#
Re#
Si
Fa#
Sol
Mi
Do
Sol
Lab
Fa
Reb
Lab
La
Fa#
Re
La
Sib
Sol
Mib
Sib
Si
Lab
Mi
Si
Do
La
Fa
Do
Reb
Sib
Fa#
Reb
Re
Si
Sol
Re

Do Do# Re Re# Mi Fa Fa# Sol Sol# La La# Si

    

         

              Banjo Blues Mode Open :

        

3 5 7 10 12
Generator for Open G Banjo 5 strings tuned low to high gDGBD
 

Les Gammes


Les Gammes Majeurs & Mineurs



« Celui qui s'est vu lui-même est plus grand que celui qui a vu les anges »
Isaac le Syrien

 

Cette page et dédie à tous les chien abandonnées du refuse de la SPA
 
  protect seals IFAW
  Association La Ligue ROC
The Wolf Conservation Center
Fondation 30 Millions d'Amis
Association SPA - France
Protect Seals Rebecca Aldworth 2008
Humane Society International/Canada
Humane Society of the United States
Sea Shepherd Conservation Society
About PETA people of animals
Fondation Brigitte Bardot
 
© 2009 - 2012   Parti Pour Les Animaux - Pays : France | All GNU  CopyLeft WebSite  |  Last Updated : Mai 13, 2012   |  Page Editor: A. Ara  | SiteMap
Cet emplacement web non-commercial, et totalement libre & indépendant de tout les parti politique ou d'organisme officiel de toute nature.
Nous réflexions sont exclusivement l'avis de personnes qui rejettent le massacre que la société fait aux animaux pour tout motif.