Bob Dylan Mr. Tambourine Man



Accords: (G) 320003 - (A) 002220 - (Em) 022000 (D) 000232

Mr. Tambourine Man


Mr. Tambourine Man

Hey ! Mister Tambourine Man, play a song for me,
I'm not sleepy and there is no place I'm going to.
Hey! Mister Tambourine Man, play a song for me,
In the jingle jangle morning I'll come followin' you.

Monsieur l'homme au tambourin

Hé ! Mr. l'homme au tambourin, joue-moi une chanson,
Je n'ai pas sommeil et n’ai nulle part où aller.
Hé ! Mr. l'homme au tambourin, joue-moi une chanson,
En ce matin tintinnabulant je suis prêt à te suivre.

Though I know that evenin's empire has returned into sand,
Vanished from my hand,
Left me blindly here to stand but still not sleeping.
My weariness amazes me, I'm branded on my feet,
I have no one to meet
And the ancient empty street's too dead for dreaming.

Bien que je sache que cet empire du soir est redevenu sable,
M'a glissé entre les doigts,
M'a laissé aveugle mais pas encore assoupi.
La lassitude m'a pris par surprise, je reste planté là,
Je n'ai personne à voir
Et la vieille rue vide est trop mortelle pour rêver

Hey ! Mr. Tambourine Man, play a song for me,
I'm not sleepy and there is no place I'm going to.
Hey ! Mr. Tambourine Man, play a song for me,
In the jingle jangle morning I'll come followin' you.

Hé ! Mr. l'homme au tambourin, joue-moi une chanson,
Je n'ai pas sommeil et n’ai nulle part où aller.
Hé ! Mr. l'homme au tambourin, joue-moi une chanson,
En ce matin tintinnabulant je suis prêt à te suivre.

Take me on a trip upon your magic swirlin' ship,
My senses have been stripped, my hands can't feel to grip,
My toes too numb to step, wait only for my boot heels
To be wanderin'.
I'm ready to go anywhere, I'm ready for to fade
Into my own parade, cast your dancing spell my way,
I promise to go under it.

Emmène-moi voyager sur ton bateau magique,
Mon esprit s’est envolé, mes mains n'ont plus de prise,
Mes orteils sont trop gourds pour marcher, je n'attends plus que des bottes
Pour errer sans but.
Je suis prêt à aller n'importe où, prêt à disparaître
En ma propre parade, pour suivre le chemin que m’indique ta danse,
Je te promets de te suivre.

Hey ! Mr. Tambourine Man, play a song for me,
I'm not sleepy and there is no place I'm going to.
Hey ! Mr. Tambourine Man, play a song for me,
In the jingle jangle morning I'll come followin' you.

Hé ! Mr. l'homme au tambourin, joue-moi une chanson,
Je n'ai pas sommeil et n’ai nulle part où aller.
Hé ! Mr. l'homme au tambourin, joue-moi une chanson,
En ce matin tintinnabulant je suis prêt à te suivre.

Though you might hear laughin', spinnin', swingin' madly across the sun,
It's not aimed at anyone, it's just escapin' on the run
And but for the sky there are no fences facin'.
And if you hear vague traces of skippin' reels of rhyme
To your tambourine in time, it's just a ragged clown behind,
I wouldn't pay it any mind, it's just a shadow you're
Seein' that he's chasing.

Bien que tu entendes rire, tourner, danser follement sous le soleil,
Tout ça n'est destiné à personne, c'est juste une échappatoire
Et sauf pour aller au ciel il n'y a pas d'obstacle à franchir.
Et si tu entends de vagues mots aux rimes sautillantes
Au son de ton tambourin, ce ne sont que celles d’un clown en guenilles,
Je n'y prêterais attention, ce n'est qu'une ombre que tu
Le vois poursuivre.

Hey ! Mr. Tambourine Man, play a song for me,
I'm not sleepy and there is no place I'm going to.
Hey ! Mr. Tambourine Man, play a song for me,
In the jingle jangle morning I'll come followin' you.

Hé ! Mr. l'homme au tambourin, joue-moi une chanson,
Je n'ai pas sommeil et n’ai nulle part où aller.
Hé ! Mr. l'homme au tambourin, joue-moi une chanson,
En ce matin tintinnabulant je suis prêt à te suivre.

Then take me disappearin' through the smoke rings of my mind,
Down the foggy ruins of time, far past the frozen leaves,
The haunted, frightened trees, out to the windy beach,
Far from the twisted reach of crazy sorrow.
Yes, to dance beneath the diamond sky with one hand waving free,
Silhouetted by the sea, circled by the circus sands,
With all memory and fate driven deep beneath the waves,
Let me forget about today until tomorrow.

Puis fais-moi disparaître à travers les anneaux enfumés de mon esprit,
Dans les ruines brumeuses du temps, loin des feuilles gelées,
Arbres tremblants et hantés, dehors au vent des plages,
Loin de l’atteinte tordue des chagrins fous.
Oui, je voudrais danser sous le ciel de diamant avec une main flottant librement,
Silhouetté par la mer, encerclé de sables de cirque,
Tous mes souvenirs et mon destin engloutis sous les vagues,
Laisse moi oublier aujourd'hui jusqu'à demain.

Hey ! Mr. Tambourine Man, play a song for me,
I'm not sleepy and there is no place I'm going to.
Hey ! Mr. Tambourine Man, play a song for me,
In the jingle jangle morning I'll come followin' you.

Hé ! Mr. l'homme au tambourin, joue-moi une chanson,
Je n'ai pas sommeil et n’ai nulle part où aller.
Hé ! Mr. l'homme au tambourin, joue-moi une chanson,
En ce matin tintinnabulant je suis prêt à te suivre.





Bob Dylan's 115th Dream
« Brigin' it all back home 1965 » Peut-être la chanson la plus connue de Dylan. Mieux connue à l’origine par les versions de Judy Collins et des Byrds (entre autres), ainsi que l’adaptation française, jolie mais édulcorée, d’Hugues Aufray (Mr l’homme-orchestre).
(Bob Dylan)

Plusieurs « dylanologues » distingués voient dans cette chanson une invite à l’évasion par la drogue, (le trip, les sens mis à nu, les ronds de fumée de l’esprit...). Je suis plutôt de l’avis de Robert Shelton qui voit dans l’homme au tambourin les muses de la poésie et de la musique, ou un marchand de sable pour adulte, ou un esprit qui nous enlève à notre défilé quotidien et à nos chagrins. Chacun a son ou ses hommes au tambourin. Dylan lui-même, qui me chante cette chanson et m’entraîne dans sa danse est, pour moi, l’homme au tambourin. L’esprit qui séduit les sens de Dylan c’est, quoiqu’il en pense, l’effet qu’il a eu lui-même sur tant d’autres.




Révolution Peace and Love - Bob Dylan

Bob Dylan's 115th Dream




Accords: G 320003 - D 000232 - C 032010 - C/g 320013

Bob Dylan's 115th Dream



Bob Dylan's 115th Dream

I was riding on the Mayflower
When I thought I spied some land
I yelled for Captain Arab
I have yuh understand
Who came running to the deck
Said, "Boys, forget the whale
Look on over yonder
Cut the engines
Change the sail
Haul on the bowline"
We sang that melody
Like all tough sailors do
When they are far away at sea

Le 115ème rêve de Bob Dylan

Je naviguais sur le Mayflower
Quand j'ai cru apercevoir une terre
J'ai crié après le capitaine Arab
Vous allez comprendre
Le voilà qui déboule sur le pont
Et dit « Les gars, oubliez la baleine
Regardez là-bas
Coupez les moteurs
Changez la voile
Et hâlez la bouline »
Nous avons chanté cette mélodie
Comme le font tous les vieux loups de mer
Quand ils sont sur les océans lointains


« I think I'll call it America »
I said as we hit land
I took a deep breath
I fell down, I could not stand
Captain Arab he started
Writing up some deeds
He said, « Let's set up a fort
And start buying the place with beads »
Just then this cop comes down the street
Crazy as a loon
He throw us all in jail
For carryin' harpoons


« Je crois que je l'appellerai Amérique »
Ai-je dit en touchant terre
J'ai respiré un bon coup
Je suis tombé, je ne tenais plus debout
Le capitaine Arab a commencé
A prendre note des faits
Il a dit « Construisons un fort
Achetons cet endroit avec des perles »
Alors ce flic a descendu la rue
En criant comme un fou
Il nous a jetés tous en prison
Pour port de harpon


Ah me I busted out
Don't even ask me how
I went to get some help
I walked by a Guernsey cow
Who directed me down
To the Bowery slums
Where people carried signs around
Saying, « Ban the bums »
I jumped right into line
Sayin', « I hope that I'm not late »
When I realized I hadn't eaten
For five days straight


Oh moi, je me suis échappé
Ne me demandez pas comment
J'ai été chercher de l'aide
J'ai vu une vache de Guernesey
Qui m'a dirigé
Vers les taudis de Bowery
Où les gens brandissaient des pancartes
Disant « A bas les clodos »
J'ai sauté dans le cortège
Disant « j'espère que je ne suis pas en retard »
Alors j'ai réalisé que je n'avais pas mangé
Depuis cinq jours d'affilée


I went into a restaurant
Lookin' for the cook
I told them I was the editor
Of a famous etiquette book
The waitress he was handsome
He wore a powder blue cape
I ordered some suzette, I said
« Could you please make that crepe »
Just then the whole kitchen exploded
From boilin' fat
Food was flying everywhere
And I left without my hat


Je suis entré dans un restaurant
J'ai cherché le cuisinier
Et lui ai dit que j'étais le rédacteur
D'un célèbre livre d'étiquette
La serveuse, il était superbe
Il portait une cape poudrée de bleu
Je commandais une crêpe suzette
« Pourriez-vous me faire cette crêpe »
A ce moment la cuisine entière a explosé
De graisse bouillante
La nourriture a volé partout
Et je suis parti sans mon chapeau


Now, I didn't mean to be nosy
But I went into a bank
To get some bail for Arab
And all the boys back in the tank
They asked me for some collateral
And I pulled down my pants
They threw me in the alley
When up comes this girl from France
Who invited me to her house
I went, but she had a friend
Who knocked me out
And robbed my boots
And I was on the street again


Je ne voulais pas jouer les fouinards
Mais je suis entré dans une banque
Pour obtenir une caution pour Arab
Et renvoyer les gars à la soute
Ils m'ont demandé un collatéral
Et j'ai baissé mon froc
Ils m'ont jeté dans le passage
Quand est arrivée cette fille de France
Qui m'a invité dans sa maison
J'y suis allé, mais elle avait un ami
Qui m'a flanqué dehors
Et a volé mes bottes
Et de nouveau je me suis retrouvé sur le pavé


Well, I rapped upon a house
With the U.S. flag upon display
I said, « Could you help me out
I got some friends down the way »
The man says, « Get out of here
I'll tear you limb from limb »
I said, « You know they refused Jesus, too »
He said, « You're not Him
Get out of here before I break your bones
I ain't your pop »
I decided to have him arrested
And I went looking for a cop


J'ai tapé à la porte d'une maison
qui exhibait le drapeau des USA
J'ai dit « Pourriez vous m'aider ?
J'ai quelques amis dans les ennuis »
L'homme a répondu « Fous le camp d'ici
Ou je te mets en morceaux »
J'ai dit « Vous savez qu'ils ont rejeté Jésus aussi »
Il a dit « T'es pas Jésus
Sors d'ici avant que je te brise les os
J'suis pas ton père »
J'ai décidé de le faire arrêter
Et j'ai été chercher un flic


I ran right outside
And I hopped inside a cab
I went out the other door
This Englishman said, « Fab »
As he saw me leap a hot dog stand
And a chariot that stood
Parked across from a building
Advertising brotherhood
I ran right through the front door
Like a hobo sailor does
But it was just a funeral parlor
And the man asked me who I was


Je suis sorti en courant
Et j'ai sauté dans un taxi
J'ai frappé à une autre porte
Un anglais a dit « Fab »
En me voyant bondir vers un stand de hot dog
Et un chariot qui restait
Stationné en face d'un bâtiment
avec une réclame pour une fraternité
J'ai couru droit vers la première porte
Comme un marin vagabond sait le faire
Mais c'était un salon de pompes funèbres
Et l'homme m'a demandé qui j'étais


I repeated that my friends
Were all in jail, with a sigh
He gave me his card
He said, « Call me if they die »
I shook his hand and said goodbye
Ran out to the street
When a bowling ball came down the road
And knocked me off my feet
A pay phone was ringing
It just about blew my mind
When I picked it up and said hello
This foot came through the line


J'ai répété que mes amis
Étaient tous en prison, avec un soupir
Il m'a donné sa carte
Il a dit « Appelez-moi s'ils meurent »
Je lui ai serré la main et dit au revoir
Et je suis sorti en courant
Quand une boule de bowling a dévalé la rue
Et m'a fait tomber par terre
Un téléphone public sonnait
Cela m'a nettoyé l'esprit
Quand j'ai décroché et dit allo
Un pied est sorti de la ligne


Well, by this time I was fed up
At tryin' to make a stab
At bringin' back any help
For my friends and Captain Arab
I decided to nip a coin
Like either heads or tails
Would let me know if I should go
Back to ship or back to jail
So I hocked my sailor suit
And I got a coin to flip
It came up tails
It rhymed with sails
So I made it back to the ship


Bon finalement j'en ai eu marre
D'essayer de me battre
Et d'amener de l'aide
A mes amis et au capitaine Arab
J'ai décidé de piquer une pièce
Comme si jouer à pile ou face
Me permettrait de savoir si je devais
Retourner au bateau ou en prison
Alors j'ai loué mon costume de marin
Et j'ai lancé une pièce de monnaie
Elle est retombée pile
Ca rimait avec voile
Alors je suis retourné au navire


Well, I got back and took
The parkin' ticket off the mast
I was ripping it to shreds
When this coastguard boat went past
They asked me my name
And I said, « Captain Kidd »
They They believed me but
They wanted to know
What exactly that I did
I said for the Pope of Eruke
I was employed
They let me go right away
They were very paranoid


Je suis donc reparti et j'ai enlevé
Le ticket de parking du mât
Je le déchirais en morceaux
Quand le bateau des gardes-côtes est passé
Ils m'ont demandé mon nom
J'ai dit « Capitaine Kidd »
Ils m'ont cru mais
Ils voulaient savoir
Ce que je faisais exactement
J'ai dit que par le Pape d'Eruke
J'étais employé
Ils m'ont laissé passer mon chemin
Ils étaient compétemment paranos


Well, the last I heard of Arab
He was stuck on a whale
That was married to the deputy
Sheriff of the jail
But the funniest thing was
When I was leavin' the bay
I saw three ships a-sailin'
They were all heading my way
I asked the captain what his name was
And how come he didn't drive a truck
He said his name was Columbus
I just said, « Good luck ».


La dernière chose que j'ai appris sur Arab
C’est qu'il était cloué sur une baleine
Qui était mariée à l'adjoint
Du shérif de la prison
Mais la chose la plus drôle ce fut
Quand j'ai quitté la baie
J'ai vu trois navires arriver
Ils venaient tous vers moi
J'ai demandé son nom au capitaine
Et pourquoi il ne conduisait pas plutôt un camion
Il m'a dit que son nom était Colomb
J'ai dit seulement « Bonne chance ».





Bob Dylan's 115th Dream
« Saviez-vous, que ce serait le capitaine Arab (le célèbre chasseur de Moby Dick ?), qui aurait découvert l’Amérique avant Christophe Colomb » (Bob Dylan)

Et cela à bord du célèbre « Mayflower » qui a mené les calvinistes anglais vers le Nouveau Monde en plus ? Et ce qu’il découvre, c’est l’Amérique de 1965, avec ses flics, ses taudis, ses richesses, ses clochards, ses exclus et ses nantis. Bob Dylan il adore ce genre d’histoire à dormir debout où il peut se moquer et critiquer les travers de ses contemporains et de son pays (Désolation Row n’est plus loin). La traduction française de cette chanson ne saurait rendre la richesse des rimes, le découpage saccadé et sautillant, la fluidité et les traits d’esprit qui l’émaille.
Dylan, à l’époque, avait l’habitude d’enregistrer ses chansons en une seule prise (les temps ont bien changé !), lorsque le groupe rata l’entrée, la crise de fou-rire générale fut conservée. (Bringing It All Back Home 1965)


 


Comme le disait Einstein, « Deux choses sont infinies, l'Univers et la sottise humaine.
Mais je ne suis pas sûr de ce que j'affirme au sujet de l'Univers
».

Révolution Peace and Love 5

 


Date de revision: Jeudi 13/08/2015
Il y a dans ce monde tant de choses qui nous échappent !